Amadou Lamine-le sauveur:des réalisations incontestables

Qui est vraiment Amadou Lamine Dieng le ” Messie ” de la commune de Wack Ngouna ?

Amadou Lamine Dieng n’est plus à présenter dans le monde politique.Il est né le 04 novembre 1968 à kaolack.Magistrat financier et homme politique au sénégalais,Amadou Lamine Dieng est porté à la tête de l’Agence Nationale pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes (Anpej) en janvier 2014.Egalement ancien directeur général de l’Office National de l’Assainissement du Sénégal (Onas), il était jusque-là Conseiller à la Cour des Comptes.Amadou Lamine Dieng fut étudiant à l’université Gaston Berger où il décroche son Master 2 en droit.Il a fait sa formation à l’ENAM ( École Nationale d’administration et de magistrature “en 2001.

En politique, Amadou Lamine Dieng était d’abord un proche collaborateur de l’ancien Président de la République Abdoulaye Wade dont le règne lui a permis d’occuper différents postes de responsabilité, avant qu’il ne rallie le camp de Macky Sall peu avant son investiture.

En 2014, lors des Locales, Amadou Lamine Dieng est élu maire dans la commune Wack-Ngouna, dans le département de Nioro du Rip (région de Kaolack) sur la base de la liste de son parti, l’Alliance pour la République (Apr).Une localité qu’il considère comme sa propre base politique.Ainsi dans un entretien accordé à nos confrères de l’INFO, ALD fixe un crédo pour montrer son poids dans sa commune :<< que Chacun gagne chez lui et le Président Macky Sall, avec la coalition BBY, va gagner partout» en se référant du département de Nioro du Rip.

Pour lui, les réalisations du Président Macky Sall dans la localité, aideraient à remporter facilement les élections.”Dans tous les domaines de la vie active des populations, l’impact du bilan du Président est réel et perceptible.Ainsi, il n’y a aucun doute que la grande majorité présidentielle continuera de contrôler la majorité des communes. Idem pour les élections législatives, qu’elles soient couplées ou découplées. Mon credo est que «Chacun gagne chez lui et le Président Macky Sall, avec la coalition BBY, va gagner partout» a-t-il déclaré avant de confirmer sa suprématie dans le département.

“En tout cas il en sera ainsi dans ma commune, à Wack Ngouna et dans le département de Nioro aussi” dira-t-il.

Ce poste ( maire ) lui vaut une vive contestation de l’Union des Magistrats du Sénégal (Ums), organe dont il est membre et qui lui demandait de choisir entre son statut de magistrat et sa casquette de maire en raison de la loi organique n°99- 73 du 17 février 1999 portant statut des magistrats de la Cour des Comptes qui relève le fait que «Les fonctions de magistrat financier sont incompatibles avec toute autre activité publique ou privée ou mandats électifs». En septembre 2015, Amadou Lamine Dieng est élu par ses pairs à la tête du secrétariat de l’Association Africaine des Services d’Emploi Publics (Aasep). Cette structure regroupe les organes publics en charge de la politique de l’emploi, à travers le continent.

Nomination à l’Ipress

En juin 2020,le Conseil d’administration de l’Ipres a choisi Amadou Lamine Dieng comme Directeur général de la boîte.Honnête ,loyal,il avait même contesté sa nomination au mois d’octobre par décret pour remplacer Mamadou Sy Mbengue, qui avait atterri à la Sn-Hlm.

Sa nomination comme Directeur général de l’Ipres avait plongé le Conseil d’administration de l’institution dans une colère noire.Finale­ment, il a confirmé la décision de Macky Sall, qui l’avait choisi en Conseil des ministres pour succéder à Mamadou Sy Mbengue parti à la Sn Hlm à la suite d’un bras de fer avec le patron du Conseil d’administration, Racine Sy.

C’est la fin de l’intérim assuré par Cheikh Guèye, qui expédiait les affaires courantes à l’Insti­tution de prévoyance retraite du Sénégal (Ipres) depuis le mois d’octobre. Amadou Lamine Dieng a été donc choisi à la suite d’un appel à candidatures.C’est cette procédure qui avait toujours été de mise et que Macky Sall a voulu, pour des raisons qui lui sont propres.

Malheureusement pour lui, le chef de l’Etat a très vite été rappelé à la réalité des rapports de forces. Il a vite compris que même si l’Ipres était sous la tutelle du ministère de l’Economie et des finances, l’Exécutif n’avait pas une voix prépondérante dans les décisions de l’institution, bien qu’il soit représenté au sein du Conseil d’administration par diverses institutions.

Pour les prochaines élections locales ( du 23 janvier 2022 ) l’édile de la commune de wack Ngouna a Officialisé sa candidature.

“Je suis investi pour diriger la coalition de bby dans la commune de wack ngouna.
Je prends la peine mesure de la confiance que le président macky sall à placée en moi et lui exprime toute ma reconnaissance. Je remercie également le président Moustapha Niasse pour son soutien constant et l’ensemble des responsables des partis alliés de la coalition de la commune” a-t-il déclaré aux camarades ,amis et sympathisants.

Sa candidature est portée par les populations , en particulier par les jeunes et les femmes.

“C’est une candidature d’unité et d’engagement ferme et résolue au service de notre bien-aimé commune.
C’est pourquoi, avec tous nos camarades, aliés ,amis et sympathisants ,nous ne ménagérons aucun effort pour faire adhérer l’écrasante majorité des populations de la commune à notre vision et créer ainsi toutes les conditions d’une victoire éclatante au soir du 23 janvier 2022″ lance-t-il.

“Ensemble pour une commune de wack ngouna
Résolument ancrée dans l’émergence ” ,poursuit l’ancien Directeur de cabinet de feu ministre de la santé Issa Mbaye Samb.

Réalisations du maire

Malgré les piques reçus de la part de ses détracteurs notamment certains étudiants et opposants de la commune,le “Messie” Comme le surnomment ses proches,a fait d’énormes réalisations.Des réalisations magnifiées par bon nombres de citoyens de la localité:

Education

D’abord à wack Ngouna ( le nom de la commune ) le lycée a été clôturé,un bloc administratif et 2 salles de classes sont équipées.L’école primaire réfectionnée,les salles de classes réhabilitées.

Même réalisation à l’école primaire de Koutango.L’école élementaire de Keur Sacoumba est quant à elle dotée de bloc d’hygiène.

Les salles de classes à Nguer Babou achevées.

Les réalisations sur l’éducation ne s’arrêtent pas là: une photocopieuse pour le collectif des directeurs d’Ecole,subvention annuelle aux examens,subvention annuelle de deux millions FCFA aux étudiants.Des fournitures scolaires de sept millions FCFA achetés.

Santé

Dans le domaine de la santé ,Amadou Lamine Dieng a beaucoup fait:

Il a équipé et réhabilité le poste de santé de Wack Ngouna d’une valeur de quinze millions FCFA avant d’acheter des ambulances.

-Achats de deux ambulances
-Construction d’un poste de santé urbain standard avec logement ICP et logement Sage-femme,maternité,salle de conférence à hauteur de 75 millions FCFA.

Il a construit un logement Sage-femme à Soukouta ;
-Réhabilité et achèvé la maternité de keur Mady Yacine ;
-Clôturé la case de santé de thiawalo ;
-clôturé la case de santé de Nguer ;
-Construit un dispensaire à Mbadiène ;
-Construit un autre dispensaire à Koté Nété ;
-Enrôlé 225 personnes au CMU.

Il achete à chaque année des produits pharmaceutiques pour une valeur de 07 millions FCFA.

Les 18 cases de santé de la commune sont subventionnées chaque année à hauteur de 200000f voire 300000f CFA ;
La case des tout-petits de Wack Ngouna équipée des
ordinateur-portables,une imprimante et une vidéo.

La gare routière née au bon moment

Dans la commune de wack Ngouna et villages environnant la circulation des personnes et des bien a toujours été un véritable casse tête aux yeux des populations.Un constat général.Pour se déplacer dans cette circonscription surtout à des heures tardives, les habitants éprouvaient d’énormes difficultés à cause des routes en mauvais état mais aussi et surtout du trafique presque inexistant.Soucieux de l’avenir de sa localité et de ses administrés le maire Amadou Lamine Dieng s’est investi pour la construction d’une gare routière flambant neuf en vu de faciliter la libre circulation des personnes et des biens dans sa localité mais afin de désenclaver les villages environnant. Le joyau qui constitue aussi un intrant de qualité pour le développement du transport est construit à hauteur de 33millions de nos francs sur investissement du PNDL au grand bonheur des acteurs du secteur annonce le concerné.Les transporteurs qui jadis travaillaient dans des conditions exécrables;constituant un danger permanent ,aussi bien pour les usagers de la route que pour les transporteurs.Ainsi, les acteurs par la voix de Pape Babacar Ndour ont magnifient le geste qui selon eux est venu à son heure car l’infrastructure va desservir plusieurs villages voir toutes les localités de arrondissement de wack Ngouna et réglera définitivement le problème de mobilité des habitants de la commune de wack et des communes frontalières.

Un forail au coup de 15 millions FCFA

Après la cérémonie de réception de la gare routière l’édile de Wack Ngouna à aussi procédé à la remise des clefs du foirail. Une infrastructure également construite à hauteur de 15millions de francs pour booster le secteur de l’élevage qui bat de l’aile dans la localité. Selon les acteurs du domaine cette infrastructure qui vient à point d’être nommée participera à la lutte contre le vole récurant de bétail,un phénomène toujours récurant dans la localité.Selon El Hadji Moussa Ndiaye président de l’association des éleveurs de Wack Ngouna Amadou Lamine Dieng a réalisé le rêve le plus cher des éleveurs de la localité.Des investissements lourds qui mérite d’être bien respectés et entretenu selon la population.Ainsi A.L.D comme l’appelle affectueusement les populations s’engage à ne ménager aucun effort pour le développement de son Wack Ngouna natal.

Amadou Lamine Dieng aborde la question politique pour demander à ses opposants et détracteurs d’arrêter leur campagne d’intoxication visant à ternir son image aussi bien au niveau communal que départemental. »C’est peine perdu impossible même d’arrêter la mer par ses bras »a-t-il martelé.Selon lui il n’existe même pas à Wack Ngouna un opposant qui puisse constituer un obstacle pour lui. Pour preuve la maire demande à interroger son bilan des réalisations durant les 07 ans à la tête de la commune dans tous les domaines de compétence transféré aux collectivités territorial.

Perspectives année 2021

Amadou Lamine ne compte pas s’arrête là.Il veut joindre l’acte à la parole.Et pour l’année en cours ,ALD a mis sur pieds d’autres projets tels que :

La Construction d’un bloc d’hygiène au poste de santé de Keur Tapha ;

La Réhabilitation du poste de santé de Saboya ;

La construction d’un poste de santé à Keur Samba Ka, Soukouta et Keur Mady Yacine ;

Financement et emplois des jeunes

Pour lutter contre le chomage dans sa commune le maire de Wack Ngouna a créé 82 emplois pour les jeunes détails suivant :

-13 anpej
-15 COUD
-14 SAGAM
-20 FERA
-02 IPRES
-01 IMCEC ,
-02 autres
-15 Mairie ( Etat civil ,collecteurs,charretiers )

Pour ce qui est du financement Amadou Lamine est le premier maire au Sénégal à accompagner le président son excellence Monsieur Macky Sall sur son programme “Xeyou Ndaw gni”.Il a déboursé une somme de 163 millions CFA détaillée comme ainsi:

-50 millions de l’anpej
-100 millions au profit des femmes et des jeunes à travers l’IMCEC avec un bureau gèré par un jeune à Wack Ngouna
-13 millions au profit des maraichers
Dans le domaine de la communication il a mis en place une radio communautaire ( Wack FM )

Social

Dans ce domaine le fils de Oumar ( originaire du village de Bandoulou prêt de Passy , région Fatick ) et de Fatou Diakhaté appuie au quotidien aux indigènes et aux nécessiteux plus des évacuations sanitaires.

Perspectives 2021

Pour les perspectives de 2021 le maire a bien fixé ses objectifs :

Faire la signature d’une convention de 100 millions FCFA avec le FERA pour la construction des ponts suivants:

Keur Yoro-keur Ndongo;

Keur Lamine-Keur Sacoumba;

Keur MamadouNéné -Médina Thiamène;

La place publique de Wack Ngouna verra la jour ;
-L’école primaire de Pané Sader sera clôturée,la case de santé de Keur Mamour coumba également.

-D’autres villages seront aussi électrifiés.

Sport

Le sport une des domaines phares pour l’épanouissement des jeunes est aussi porté en bandoulière par Monsieur le Maire.

Toutes les Associations Sportives et Culturelles de la commune seront subventionnées ; des jeux de maillots achetés pour chacunes.

Perspectives

-Construction d’un stade de 500 places pour une de 150 millions CFA, l’entreprise AGETYP déjà choisie ; ensuite clôturer les terrains de Keur Yoro et de Saboya.

Infrastructures socio-économique

La sous-préfecture clôturée,un centre de développement des filières construi à keur Mamour coumba.

Trente souks construits au marché de wack ngouna;les Halles des marché de Ndiago,pané Sader,Keur Yoro, Saboya construits.

De quoi à croire qu’Amadou sera réinstallé à la tête de la Mairie de Wack Ngouna même s’il y’a des adversaires.

Financement des femmes et jeunes

Samedi 11 Décembre 2021, Wack Ngouna a accueilli son élu local, le Maire Amadou Lamine DIENG dans le cadre de la cérémonie de remise de fonds relative à la deuxième phase du financement des Femmes et Jeunes de ladite commune.

Le Maire ,par ailleurs directeur général de l’IPRES, a sollicité auprès du partenaire U-IMCEC une troisième phase de financement d’une hauteur de 50 millions répartis comme suit : 20 millions aux maraichers, 25 millions aux Artisans et 5 millions aux taximans de Jakkarta, soit un montant global de 150 millions.

Il a promis l’implantation d’une Unité de Coordination et de Gestion des déchets solides (UCG) à Wack, afin d’améliorer les conditions de travail des wackois travaillant à Nioro.

Un maire sûr de remporter les prochaines élections municipales.

Momath Seck journaliste à la télévision Time For Africa ” TFA🇸🇳🇨🇵” Dakar

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 ⁄ 9 =