Corée du Nord : Vole de 300 millions de dollars de cryptomonnaies !

L’ONU accuse la Corée du Nord d’avoir extorqué au cours des derniers mois plus de 300 millions de dollars de cryptomonnaies grâce à des attaques informatiques destinées à financer ses programmes nucléaires et balistiques interdits. Un rapport confidentiel rédigé par un groupe d’experts chargé de contrôler l’application des décisions prises contre le président de la Corée du Nord.

D’après un État membre des Nations unies le vol de biens virtuels commis par Pyongyang s’élève à environ 316,4 millions de dollars entre 2019 et novembre 2020.

Visant des entreprises et des institutions en Corée du Sud et ailleurs dans le monde, elle a déployé des milliers de pirates informatiques entraîner. Le but est aussi de trouver des entrées à cause des multiples sanctions auxquelles le pays fait face. Après l’échec du sommet de Hanoï en 2019, il n’y a plus d’entente entre Kim Jong-un et Washington.

Lors d’une parade militaire en octobre et en janvier, Pyongyang a montré de nouveaux modèles de missiles visant à renforcer l’arsenal nucléaire du pays.

Selon le rapport : une première analyse des vecteurs utilisés pour l’attaque et des moyens employés ensuite pour blanchir les produits illicites font apparaître de forts liens avec la République populaire démocratique de Corée.

Les pirates informatiques auraient intensifié les attaques des plateformes d’échanges de bitcoins.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
17 ⁄ 17 =