États-Unis : Donald Trump a été acquitté.

Le samedi 13 février, Donald Trump a été acquitté par le Sénat américain à l’issue de son procès pour “incitation à l’insurrection”. Un soulagement pour l’ex-président des États-Unis. Ce vote lui permet de reprendre l’un de ses arguments de campagne : se poser en martyr, en victime d’une incessante chasse aux sorcières. Le premier président mis en accusation deux fois. « Notre mouvement magnifique, historique et patriotique, Make Amarica Great Again, ne fait que commencer », dit-il.

Plusieurs responsables républicains ont abandonné le navire. Ce qui constitue un handicap pour un prochain mandat. Donal Trump aura désormais du mal à se faire entendre étant exclu de son club de golfe de Mar-a-Lago et privé de son compte Twitter.

Une des prétendantes à l’élection présidentielle de 2024, Nikki Haley, estime qu’il était hors-jeu pour les échéances à venir. Il a pris un chemin qu’il n’aurait pas dû prendre, et nous n’aurions pas dû le suivre et nous n’aurions pas dû l’écouter. Et nous ne devons jamais laisser cela recommencer.

Wendy Schiller, de la Brown Univercity, tient à préciser : « Les sénateurs qui ont voté l’acquittement se sont peut-être protégés contre des primaires périlleuses face à des candidats extrêmes au sein de leur parti, mais ils se sont aussi rendus plus vulnérables lors des vraies élections ».

Mitch McConnell, le leader républicain, a voté l’acquittement au Sénat. Mais pour immédiatement déclarer que Donald Trump était “dans les faits” et “moralement” responsable des violences du 6 janvier 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 ⁄ 15 =