Ghana-Sommet extraordinaire: La Cedeao compte durcir les sanctions contre le Mali et la Guinée

Le sommet extraordinaire des chefs d’Etats de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) qui a démarré ce dimanche matin,  a pris fin cet après-midi à Accra. D’après l’envoyé Spécial de Rfi, Serge Daniel, la principale décision qui a été prise est: le durcissement des sanctions individuelles contre les dirigeants malien et guinéen. Le gouvernement malien aurait annoncé lors d’un huis-clos, dans une lettre officielle, «ne pas tenir des élections présidentielles et législatives en février 2022, comme initialement prévu ».
Le chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall a pris part à cette réunion,selon des sources de seneweb.

Plusieurs dirigeants ouest-africains ont répondu présents à leur homologue ghanéen et président en exercice de la Cédéao, Nana Akufo-Addo.
Les présidents ivoirien, sénégalais et nigérien ont par exemple échangé sur la situation en Guinée et au Mali, avec, non loin d’eux, le président de la Guinée-Bissau. Les tractations ont commencé bien avant la rencontre qui s’est déroulée à huis-clos avec les représentants de la Guinée et du Mali.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
25 × 30 =