Nigéria : Une opération de sauvetage.

Le mercredi 17 février, le président du Nigéria, Muhammadu Buhari, a ordonné une opération pour sauver au moins 42 personnes, dont 27 élèves, suite à un nouvel enlèvement par un groupe armé dans le pensionnat gouvernemental de Kagara. Deux mois avant, il y avait un enlèvement de 344 adolescents dans une région voisine.

“Les bandits ont attaqué l’école vers 2heures”, selon l’un des porte-parole du gouvernement local, Muhammad Sani Idris. “Au moment de l’attaque, il y avait 650 élèves dans l’école. Ils ont emmené 27 élèves avec trois enseignants. Un élève a été tué. Ils ont également enlevé 12 membres des familles des enseignants” et “c’est le dernier bilan que nous avons établi après des vérifications” ajoute-t-il.

Les autorités n’ont toujours pas communiqué le nombre exact de personnes enlevées. Dans un communiqué le président du Nigeria a ordonné aux forces armées et à la police de ramener immédiatement tous les captifs indemnes”. Avec l’appui d’un soutien aérien, les militaires recherchent les kidnappeurs et les otages.

En décembre dernier, 344 élèves dans un pensionnat de la ville de Kankara avaient été enlevés. Les auteurs de l’attaque avaient agir pour le compte du groupe Boko Haram. Ils avaient été libérés suite à des négociations entre les gouvernements locaux et les ravisseurs.

“Les attaques contre les écoles et les enlèvements d’enfants sont des crimes de guerre”, rappelle l’ONG Amnesty International.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
32 ⁄ 16 =