Présidentielle libyenne : La candidature de Saif al Islam Kadhafi invalidée !

Saif al Islam Kadhafi risque de ne pas participer aux élections présidentielles qui devront avoir lieu en mois de Décembre. Le fils du Libyen Mouammar Kadhafi qui avait déposé sa candidature, a juste été surpris du rejet de son dossier. Ainsi, la commission électorales n’a pas validé sa demande pour faire partir de la course.


En effet, selon les informations glanées par certaines presses occidentales, c’est un procureur militaire de Tripoli qui a demandé à la Commission électorale d’arrêter le processus de traitement de la candidature de Saif al Islam. Cette demande s’inscrit dans une perspective que ce dernier est actuellement poursuivi pour crime contre l’humanité.


Le maréchal Khalifa Haftar du gouvernement de l’Est est également poursuivi pour les mêmes crimes. Cependant, le fils de Khadafi peut battre d’autres cartes en faisant recours devant la justice libyenne qui l’avait condamné condamné à mort en 2015 lors de son procès à distance.

De l’autre côté, la cour pénale internationale a émis un mandat d’arrêt international.Pour rappel, selon toujours les radars des journalistes, Saif al Islam a été arrêté en 2011 dans le contexte du printemps arabe alors qu’il fuyait vers le sud de la Libye. Emprisonné par une milice à Zintan, il a été libéré en 2017 par le même groupe.

Dans un entretien qu’il a accordé à un journaliste du New York Times, il a manifesté son ambition de revenir au pouvoir et de redonner à la Libye son lustre d’antan.

Par ailleurs, il a ouvert cette semaine un compte Twitter qui a été aussitôt suspendu pour des raisons qui n’ont pas encore été expliquées par le réseau social.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
3 × 12 =