Qui était Chadwick Boseman

Chadwick Aaron Boseman, né le 29 novembre 1976 à Anderson (Caroline du Sud) et mort le 28 août 2020 à Los Angeles (Californie), est un acteur américain. Il est révélé pour ses interprétations de Jackie Robinson dans le drame sportif 42 (2013), puis de James Brown dans le biopic musical Get on Up (2014). Il convainc ensuite dans les drames Message from the King et Marshall, tous deux sortis en 2017. Il rejoint l’univers cinématographique Marvel pour prêter ses traits au personnage de la Panthère noire. Il endosse le costume pour la première fois dans le blockbuster à succès Captain America: Civil War (2016) d’Anthony et Joe Russo, avant un film solo, Black Panther, réel plébiscite critique et public, suivi d’Avengers: Infinity War — tous deux sortis en 2018 — et d’Avengers: Endgame sorti en 2019. Le 28 août 2020, après avoir lutté pendant quatre ans, Chadwick Boseman décède d’un cancer du côlon.

Fils de Leroy, un travailleur d’une usine de textile ayant une affaire de tapisserie d’ameublement, et de Carolyn, une infirmière, Chadwick Boseman est né en Caroline du Sud et a grandi dans la ville d’Anderson. Il est le plus jeune d’une fratrie de trois enfants.

Il a obtenu en 1995 son diplôme de fin d’études à l’école secondaire T.L. Hanna et en 2000, il obtient un Bachelor en beaux-arts à l’université Howard à Washington. Il est également diplômé de la British American Drama Academy à Oxford. Son programme à Oxford lui est financé par l’acteur américain Denzel Washington par l’intermédiaire de l’actrice Phylicia Rashād, professeur de Boseman à Howard.

Ayant pour objectif d’écrire et diriger, Chadwick Boseman a d’abord commencé par étudier le théâtre pour apprendre et comprendre le métier d’acteur. Par la suite, il a obtenu son diplôme à la Digital Film Academy de New York. Il a également été instructeur au théâtre du Schomburg Junior Scholars Program.

Au milieu des années 2000, Chadwick Boseman parvient à se faire un nom, devenant une des valeurs montantes du petit écran grâce à des rôles dans des séries policières comme New York 911, New York, police judiciaire, Les Experts : Manhattan.

En 2008, il s’installe à Los Angeles pour poursuivre et enrichir sa carrière d’acteur. Il réalise, cette année-là, son premier court métrage, Blood Over a Broken Pawn, dans lequel il enfile aussi la casquette de scénariste et producteur et qui lui permet de remporter le prix du meilleur court-métrage lors du festival du film noir d’Hollywood.

Il décroche ainsi son premier rôle récurrent, entre 2008 et 2009, pour la série télévisée dramatique et familiale Retour à Lincoln Heights, intervenant dans quelques épisodes de la troisième et quatrième saison.

Entre-temps, il continue d’apparaître régulièrement, sur le petit écran, dans des séries tels qu’Urgences, Lie to Me et Cold Case : Affaires classées. Il tourne aussi son premier long métrage pour le film biographique dramatique et sportif, bien reçu par la critique, The Express de Gary Fleder, mais n’a qu’un petit rôle.

En 2010, il joue dans l’éphémère série dramatique Persons Unknown, faisant partie de la distribution principale aux côtés de Jason Wiles, Daisy Betts et Lola Glaudini, mais ce show mystérieux dure seulement une saison, constituée de treize épisodes.

Il s’ensuit de nombreuses interventions sur le petit écran (The Glades, Castle, Detroit 1-8-7, Justified, Fringe) qui lui permettent de se faire remarquer et enfin, de décrocher des rôles plus importants au cinéma.

En 2012, il est ainsi l’un des premiers rôles du film d’action indépendant, The Kill Hole, aux côtés de Tory Kittles, Peter Greene et Billy Zane mais le projet est très mal accueilli par la critique. La même année, il réalise et produit son second court métrage, Heaven.

Ce sont ses rôles dans les longs métrages biographiques 42 en 2013 et Get on Up en 2014 qui le propulsent en tant qu’acteur. Dans le premier, il interprète le premier joueur de baseball afro-américain à avoir évolué en ligue majeure, Jackie Robinson et dans le second, il s’immisce dans la peau du pape du funk, James Brown.

En 2016, il participe au blockbuster Gods of Egypt d’Alex Proyas. Il y incarne la divinité égyptienne Thot, aux côtés de Gerard Butler, Nikolaj Coster-Waldau, l’australien qui monte Brenton Thwaites et la française Élodie Yung, cependant, ce long métrage est un échec critique et commercial.

De plus en plus sollicité, la carrière de l’acteur prend un tournant important lorsqu’il est choisi pour se glisser dans la peau d’un super-héros Marvel, T’Challa / La Panthère noire, dans Captain America: Civil War. Le film est un succès critique et public qui le propulse au rang de star.

L’année d’après, il confirme et séduit grâce à deux productions : il porte le thriller Message from the King du belge Fabrice Du Welz et convinct, également et à nouveau, dans le registre du film biographique pour le drame Marshall, dans lequel il incarne le juriste Thurgood Marshall.

Fort de ce succès, en 2018, l’acteur ré-endosse le costume de la panthère noire, cette fois-ci pour son propre film de super-héros, Black Panther, premier film des studios Marvel avec un super héros à la tête d’une nation africaine moderne et futuriste. Cette super production reçoit un accueil critique dithyrambique en Amérique du Nord et rencontre un succès considérable au box office. Ce rôle lui vaut notamment le MTV Movie & TV Awards du meilleur héros et de la meilleure performance dans un film.

Il reprend ensuite le rôle de T’Challa dans le blockbuster à succès Avengers: Infinity War qui sort aussi en 2018. La même année, il rejoint le casting de 21 Bridges, un polar commercialisé sous le titre Manhattan Lockdown en France, produit par les réalisateurs de Avengers: Infinity War dans lequel il occupe le premier rôle aux côtés de Sienna Miller. Cette production est globalement accueillie positivement par la critique.

Lors de la 25e cérémonie des Screen Actors Guild Awards, l’ensemble du casting principal de Black Panther est récompensée par l’Actor de la meilleure distribution. La même année, lors de la 50e cérémonie des NAACP Image Awards, l’acteur est en lice pour le prix du meilleur acteur ainsi que pour le Special Award de l’Entertainer of the Year face à Beyoncé, LeBron James, Regina King et Ryan Coogler. Il remporte celui du meilleur acteur et s’incline face à Beyoncé pour le Special Award.

La même année, il est annoncé aux côtés de Viola Davis, en vedette du film Ma Rainey’s Black Bottom, une réalisation de George C. Wolfe pour la plateforme Netflix. Puis, il reste fidèle à la Black Panther en pratiquant le doublage pour une série d’animation, What If…? aux côtés de Natalie Portman et Hayley Atwell.

Chadwick Boseman est mort le vendredi 28 août 2020, à l’âge de 43 ans, d’un cancer du côlon, à Los Angeles (USA, Californie). Cela faisait 4 ans qu’il luttait contre ce cancer. Sa famille indique dans un communiqué publié sur les réseaux sociaux que « Incarner le roi T’Challa dans Black Panther avait été le grand honneur de sa carrière » et qu’il « est mort chez lui, entouré de sa femme et de sa famille ». La NAACP félicite Boseman pour « avoir montré comment vaincre l’adversité avec grâce » et « marcher comme un roi, sans perdre le contact commun ». Diagnostiqué d’un cancer du côlon de niveau 3 en 2016, ce dernier avait progressé au stade 4 depuis peu. Le communiqué indique également que « Tous [ces films] ont été filmés pendant et entre d’innombrables chirurgies et chimiothérapies ».

Source principale : fr.wikipedia.org

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
6 + 11 =