Visite de chantier de Matar Bà au Stade du Sénégal : tous savoir sur son discours

Réhabilitation des stades, gestion, organisation d’une CAN.. tous savoir sur le discours de Matar Bà

Une bonne nouvelle pour les férus du ballon rond.Et c’est Matar Bà qui est passé par là.Entre candidature du Sénégal et la construction de stades ,le patron des Sports du Sénégal a ,dans une déclaration, fait l’annonce de l’ambition du Sénégal d’organiser une coupe d’Afrique des Nations dans les prochaines années.

Et pour se faire ,il faut des stades.En plus du Stade du Sénégal, l’Etat se lancera dans les grands chantiers des infrastructures sportives selon le patron du sport national.

Des stades comme Léopold Sédar Senghor (Dakar),Ely Manel Fall (Diourbel) seront réhabilités ,a dit Matar Ba affirmant que le Sénégal tend à organiser une CAN.

Pour le ministre des sports,il faudra que le Sénégal soit prêt sur le point de vue des infrastructures sportives même s’il y’a des chantiers comme les stades régionaux.

« En plus du stade du Sénégal, le chantier va continuer au stade Lat Dior (Thies) parce qu’on doit améliorer l’éclairage et continuer d’autres travaux. Concernant Leopold Sedar Senghor (Dakar), je dois vous informer que quelques experts sont déjà là et les travaux ne devront pas tarder à commencer de même que pour le stade Ely Manel Fall (Diourbel), Lamine Gueye (Kaolack), Aline Sitoé Diatta (Ziguinchor) et le stade Me Babacar Seye (Saint Louis » a t-il fait savoir mardi lors de sa visite au stade du Sénégal et accompagné de la presse sportive.

Ces réhabilitations visent à préparer la candidature du Sénégal à la Coupe d’Afrique des nations dont les deux prochaines éditions (2023 -2025) sont déjà octroyées.

Matar Bà d’ajouter :« En terminant ces chantiers, nous pourrons ainsi satisfaire la demande du président de la République lors de la cérémonie de pose de la première pierre ici. Il nous avait demandé (la fédération et le ministère) de travailler ensemble pour déposer la candidature du Sénégal pour la CAN. »

Le ministre des sports précise ainsi la volonté de l’Etat du Sénégal.

« Ce que nous voulons , c’est être prêt pour ensuite demander à organiser. Et non le contraire, comme on le voit assez souvent en Afrique. Et je pense que d’ici 2023, nous serons prêt pour cela. »

Concernant le stade ,il a réaffirmé qu’il sera prêt à accueillir un match le mois de février lors de son inauguration.D’ailleurs il se lance sur une course pour que les Lions puissent jouer leurs deuxième match de barrages pour le mondial dans ce joyau.

Les privées vont intégrer la gestion du stade du Sénégal en cours de finition à Diamniadio, a également le ministre des Sports, Matar Bâ.

’’On ne sera plus dans le format ancien. Les privés vont intégrer la gestion. Ce qui est important pour la maintenance, mais aussi pour rentabiliser l’investissement’’, a-t-il dit.

Les travaux ont été lancés en février 2020. L’inauguration du complexe sportif d’une capacité de 50.000 places est prévue le 22 février 2022.

’’On ne peut gérer ces infrastructures au niveau central. Il faut que les privés prennent leur part dans la gestion, ce qui fera que ces infrastructures seront rentables’’, a souhaité le ministre des Sports.

Pour Matar Bâ, ’’un investissement de 150 milliards de francs CFA, ce n’est pas rien’’.

’’L’Etat a fait des investissements. Ils doivent être rentabilisés. Ce n’est pas la direction des infrastructures du ministère des sports qui va le faire. Ce n’est pas le ministre des Sports qui va nommer le directeur du stade du Sénégal. Il y aura la partie administrative, mais il y a des secteurs qui seront gérés par des privés’’, a-t-il poursuivi.

Selon lui, le Sénégal ’’a vécu des moments difficiles avec nos infrastructures sportives, mais celle-ci sera autonome’’.

’’Le stade sera propre, la gestion environnementale du stade sera respectée’’, a-t-il fait savoir, faisant allusion à la construction d’une central solaire et d’une station d’épuration.

’’Nous avons fait le tour du monde avec l’équipe nationale, nous avons regardé beaucoup de matchs ailleurs, mais nous sommes fiers quand nous sommes là, a dit le ministre.

Selon lui, ’’le président de la République est allé trouver ce qui se fait mieux au monde pour l’offrir à la jeunesse sénégalaise, au peuple sénégalais’’.

Quoi dire que ce stade sera un des plus beaux en Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
2 + 12 =