Afrique du Sud : Le pays revient au premier niveau d’alerte sanitaire.

La campagne de vaccination a été lancée auprès du personnel de santé. Le dimanche soir, le président Cyril Ramaphosa a annoncé une diminution des restrictions. D’un niveau d’alerte sanitaire 3, l’Afrique du Sud est depuis le dimanche au niveau.

Les hôpitaux ont présentement la place pour accueillir des patients. Avec moins de 2 000 nouveaux cas par jour.

Le couvre-feu s’étend désormais de minuit à 4 heures du matin. Les rassemblements de 100 personnes au maximum à l’intérieur et 250 à l’extérieur sont désormais permis. L’alcool est également autorisé le week-end. Le président Cyril Ramaphosa tient à préciser que les gestes barrières doivent être toujours appliqués.

Les partis de l’opposition accompagnent la mise en place de la campagne vaccinale : « Cela fait dix jours que nous avons lancé notre programme de vaccination, et plus de 67 000 travailleurs de la santé ont été vaccinés. Nous commencerons la deuxième phase de ce programme fin avril, début mai. »

Après 11 millions de doses Johnson&Johnson précommandées, l’Afrique du Sud attend 20 millions de doses du vaccin Pfizer, plus celles de la plateforme Covax et de l’Union africaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
5 × 22 =