Diary Sow : Sort de son silence !

Diary Sow, va bien, inscrite en classe préparatoire au prestigieux lycée parisien Louis-Le-Grand, dit avoir cherché une sorte de “répit salutaire” sans justification.

Le ministre a publié ces extraits d’une lettre et d’échanges avec elle sur son compte Twitter, avec son accord et celui de sa famille. “Ce tweet est bien de moi”, a-t-il confirmé à l’AFP. La disparition a donné lieu de nombreuses informations bancales.

“Si je ne m’étais pas manifestée jusqu’à présent, c’est pour la simple raison que j’étais dans l’impossibilité de le faire”, dit-elle mystérieusement. “J’ai laissé assez d’indices derrière moi pour qu’on sache que je partais de mon plein gré. Je ne me cache pas. Je ne fuis pas. Considère cela comme une sorte de répit salutaire dans ma vie”, dit Diary Sow à son mentor.

Elle se sent très touchée par la quiétude installée par son nom. Elle demande à son mentor de rassurer ceux qui la recherchent.

Sa disparition a été signalée le 7 janvier. Le président sénégalais, Macky Sall, a lui-même donné des instructions pour la retrouver, selon l’ambassadeur du Sénégal en France, Maguette Sèye.

L’enquête avait été ouverte en France pour disparition “inquiétante”. Une source proche du dossier rassurait ces derniers jours et disait que l’hypothèse du départ volontaire était à considérer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
29 − 1 =